Effets du programme « Agir Sur Sa Santé » sur la qualité des soins des patients à risque ou atteints de maladies chroniques cardiométaboliques dans les Centres de santé et de services sociaux de l’Estrie. Madar, H Ph.D. Thesis, Sherbrooke, Sherbrooke, Qc, Canada, 2020.
Effets du programme « Agir Sur Sa Santé » sur la qualité des soins des patients à risque ou atteints de maladies chroniques cardiométaboliques dans les Centres de santé et de services sociaux de l’Estrie [link]Paper  abstract   bibtex   
Contexte : Les maladies chroniques cardiométaboliques (MCCM) ne cessent de croître, engendrant un fardeau pour le système de santé. Le but de cette étude est d’évaluer les effets du programme intégré de prévention et de gestion (Agir sur sa santé – ASSSÉ) implanté en septembre 2014 pour les MCCM dans les Centres de santé et de services sociaux (CSSS) de l’Estrie. Avant ASSSÉ, les programmes étaient basés par maladies. ASSSÉ utilise des services hiérarchisés ayant comme tronc commun des ateliers portant sur de saines habitudes de vie et des stratégies personnalisées selon la situation clinique des patients. Objectifs : Évaluer les effets d’ASSSÉ sur certains indicateurs d’accessibilité, sur la qualité technique et sur la perception des soins reçus auprès des patients à risque ou atteints de MCCM. Identifier les facteurs associés à une meilleure qualité technique des soins des MCCM. Méthodologie : Un devis de recherche pré/post-test a été utilisé dans ce projet de recherche. La qualité technique des soins a été étudiée en documentant les interventions inscrites dans les dossiers médicaux à l’aide des indicateurs de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux. Certains indicateurs d’accessibilité ont été obtenus grâce à des données administratives. L’atteinte des cibles était définie par : HbA1c ≤ 7 %, TA \textless 130/80 mmHg, LDL \textless 2 ou ApoB \textless 0,8 mmol/l ou CT/HDL \textless 4. La perception des soins reçus par les patients a été évaluée chez des volontaires à l’aide de questionnaires. Les facteurs associés à la qualité des soins d’ASSSÉ ont été examinés à l’aide d’analyses multiniveaux. Résultats : Avec ASSSÉ, la duplication des services pour les saines habitudes de vie a été éliminée par l’abolition des programmes développés par maladies ce qui a contribué à l’augmentation du nombre d’utilisateurs de 40 %. Le score moyen de prévention a augmenté de 10,0 % (p \textless 0,001, n1 = 1069 et n2 = 747) et de même les score de suivi respectivement de 6,2 % (p = 0,001, n1 = 507 et n2 = 429) pour le diabète et de 6,1 % (p = 0,021, n1 = 385 et n2 = 289) pour les maladies cardiovasculaires (MCV). Le score moyen de prise en charge du diabète s’est amélioré, passant de 54,3 % en pré-implantation à 57,8 % en post-implantation (p = 0,025), alors que celui de la MCV est resté inchangé (69,3 % à 70,5 %, p = NS). Les prescriptions médicales ainsi que les interventions appropriées (modification du traitement, référence à un médecin ou un service spécialisé, ateliers en groupe) devant l’absence de l’atteinte des cibles étaient déjà élevées en pré-implantation et n’ont pas été modifiées avec ASSSÉ pour le diabète et la MCV. Les indicateurs de résultat n’ont pas été modifiés aussi dans cette évaluation précoce d’ASSSÉ pour le diabète et la MCV. Parmi les patients diabétiques, un patient sur six a simultanément atteint les trois cibles (18,0 % et 17,0 %, p = NS, respectivement en pré et post-implantation). Par ailleurs, les patients avaient déjà une bonne perception des soins et cela n’a pas changé de manière cliniquement significative après l’implantation d’ASSSÉ. Le degré de mise en œuvre d’ASSSÉ est élevé et associé positivement à la qualité des soins (bêta pour les scores de prévention, de diabète et de la MCV respectivement de 0,83, 0,21 et 0,38), renforçant par-là l’hypothèse que l’ASSSÉ a un impact positif sur la qualité technique des soins. Conclusions : Nos résultats suggèrent qu’ASSSÉ a permis d’améliorer l’accès aux soins dans les programmes de prévention et de gestion des MCCM et qu’il a eu un impact positif sur les résultats proximaux en rapport avec les activités de soins préventifs et certains indicateurs de suivi. ASSSÉ permettrait donc un dépistage précoce des complications et une prise en charge plus adéquate des MCCM et, par conséquent, une meilleure qualité des soins offerts.
@phdthesis{madar_effets_2020,
	address = {Sherbrooke, Qc, Canada},
	title = {Effets du programme « {Agir} {Sur} {Sa} {Santé} » sur la qualité des soins des patients à risque ou atteints de maladies chroniques cardiométaboliques dans les {Centres} de santé et de services sociaux de l’{Estrie}},
	url = {https://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/17716},
	abstract = {Contexte : Les maladies chroniques cardiométaboliques (MCCM) ne cessent de croître, engendrant un fardeau pour le système de santé. Le but de cette étude est d’évaluer les effets du programme intégré de prévention et de gestion (Agir sur sa santé – ASSSÉ) implanté en septembre 2014 pour les MCCM dans les Centres de santé et de services sociaux (CSSS) de l’Estrie. Avant ASSSÉ, les programmes étaient basés par maladies. ASSSÉ utilise des services hiérarchisés ayant comme tronc commun des ateliers portant sur de saines habitudes de vie et des stratégies personnalisées selon la situation clinique des patients. Objectifs : Évaluer les effets d’ASSSÉ sur certains indicateurs d’accessibilité, sur la qualité technique et sur la perception des soins reçus auprès des patients à risque ou atteints de MCCM. Identifier les facteurs associés à une meilleure qualité technique des soins des MCCM. 
Méthodologie : Un devis de recherche pré/post-test a été utilisé dans ce projet de recherche. La qualité technique des soins a été étudiée en documentant les interventions inscrites dans les dossiers médicaux à l’aide des indicateurs de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux. Certains indicateurs d’accessibilité ont été obtenus grâce à des données administratives. L’atteinte des cibles était définie par : HbA1c ≤ 7 \%, TA {\textless} 130/80 mmHg, LDL {\textless} 2 ou ApoB {\textless} 0,8 mmol/l ou CT/HDL {\textless} 4. La perception des soins reçus par les patients a été évaluée chez des volontaires à l’aide de questionnaires. Les facteurs associés à la qualité des soins d’ASSSÉ ont été examinés à l’aide d’analyses multiniveaux. 
Résultats : Avec ASSSÉ, la duplication des services pour les saines habitudes de vie a été éliminée par l’abolition des programmes développés par maladies ce qui a contribué à l’augmentation du nombre d’utilisateurs de 40 \%. Le score moyen de prévention a augmenté de 10,0 \% (p {\textless} 0,001, n1 = 1069 et n2 = 747) et de même les score de suivi respectivement de 6,2 \% (p = 0,001, n1 = 507 et n2 = 429) pour le diabète et de 6,1 \% (p = 0,021, n1 = 385 et n2 = 289) pour les maladies cardiovasculaires (MCV). Le score moyen de prise en charge du diabète s’est amélioré, passant de 54,3 \% en pré-implantation à 57,8 \% en post-implantation (p = 0,025), alors que celui de la MCV est resté inchangé (69,3 \% à 70,5 \%, p = NS). Les prescriptions médicales ainsi que les interventions appropriées (modification du traitement, référence à un médecin ou un service spécialisé, ateliers en groupe) devant l’absence de l’atteinte des cibles étaient déjà élevées en pré-implantation et n’ont pas été modifiées avec ASSSÉ pour le diabète et la MCV. Les indicateurs de résultat n’ont pas été modifiés aussi dans cette évaluation précoce d’ASSSÉ pour le diabète et la MCV. Parmi les patients diabétiques, un patient sur six a simultanément atteint les trois cibles (18,0 \% et 17,0 \%, p = NS, respectivement en pré et post-implantation). Par ailleurs, les patients avaient déjà une bonne perception des soins et cela n’a pas changé de manière cliniquement significative après l’implantation d’ASSSÉ. Le degré de mise en œuvre d’ASSSÉ est élevé et associé positivement à la qualité des soins (bêta pour les scores de prévention, de diabète et de la MCV respectivement de 0,83, 0,21 et 0,38), renforçant par-là l’hypothèse que l’ASSSÉ a un impact positif sur la qualité technique des soins. Conclusions : Nos résultats suggèrent qu’ASSSÉ a permis d’améliorer l’accès aux soins dans les programmes de prévention et de gestion des MCCM et qu’il a eu un impact positif sur les résultats proximaux en rapport avec les activités de soins préventifs et certains indicateurs de suivi. ASSSÉ permettrait donc un dépistage précoce des complications et une prise en charge plus adéquate des MCCM et, par conséquent, une meilleure qualité des soins offerts.},
	language = {fra},
	school = {Sherbrooke},
	author = {Madar, H},
	year = {2020},
	keywords = {Thesis},
}
Downloads: 0