Télédétection par analyse de retours d’onde LiDAR et spectrométrie à hautes résolutions des espaces sensibles en environnement côtier. Ba, A.
Télédétection par analyse de retours d’onde LiDAR et spectrométrie à hautes résolutions des espaces sensibles en environnement côtier [link]Paper  abstract   bibtex   
Les dunes littorales représentent des écosystèmes d’intérêts écologiques et de défense côtière contre les aléas météo-marins, particulièrement dans le contexte actuel de changement climatique et d’érosion côtière généralisée. La compréhension de la morphologie et de la dynamique des constituants de la dune côtière permet d’appréhender son fonctionnement et ainsi de promouvoir une gestion pertinente et durable de la zone littorale. L’imagerie hyperspectrale est une technique permettant l’observation passive de propriétés optiques de surface des composants d’une scène. Cette méthode est particulièrement adaptée à la couverture de larges zones géographiques, à une échelle spatiale adéquate pour l’observation d’éléments types du littoral. La télédétection LiDAR (Light Detection And Ranging) est une méthode active de mesure de la topographie de la surface terrestre. La télédétection LiDAR par analyse de retours d’onde complets permet, en plus de l’estimation de l’élévation de la surface, d’obtenir des données sur la densité et le pouvoir de diffusion de la lumière des éléments constituants les scènes observées. Ainsi, l’acquisition couplée de ces deux types de données permet un suivi plus précis de l’évolution des surfaces. Afin de comparer et d’exploiter les produits de ces deux méthodes d’observations, une phase de pré-traitements géométriques et radiométriques doit être appliquée aux images hyperspectrales et aux données LiDAR à retours d’onde complet. A l’issue de cette étape, deux applications exploitant le couplage hyperspectral/LiDAR ont été développée afin d’estimer la répartition de la végétation dunaire sur deux sites dunaires du littoral de l’île de Noirmoutier, Vendée, France. La première application a permis d’offrir une méthodologie de cartographie de la végétation dunaire de l’échelle de l’habitat végétal à celle de l’espèce, afin de discuter de la distribution des espèces végétales ainsi que d’évaluer l’impact de leur répartition sur l’évolution morphologique dunaire. Dans la seconde application, une procédure de classification des habitats de la dune régionale est construite, combinant les propriétés chimiques et de diffusion de la lumière des surfaces de la dune.
@article{ba_teledetection_2017,
	title = {Télédétection par analyse de retours d’onde {LiDAR} et spectrométrie à hautes résolutions des espaces sensibles en environnement côtier},
	url = {https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01532088},
	abstract = {Les dunes littorales représentent des écosystèmes d’intérêts écologiques et de défense côtière contre les aléas météo-marins, particulièrement dans le contexte actuel de changement climatique et d’érosion côtière généralisée. La compréhension de la morphologie et de la dynamique des constituants de la dune côtière permet d’appréhender son fonctionnement et ainsi de promouvoir une gestion pertinente et durable de la zone littorale. L’imagerie hyperspectrale est une technique permettant l’observation passive de propriétés optiques de surface des composants d’une scène. Cette méthode est particulièrement adaptée à la couverture de larges zones géographiques, à une échelle spatiale adéquate pour l’observation d’éléments types du littoral. La télédétection {LiDAR} (Light Detection And Ranging) est une méthode active de mesure de la topographie de la surface terrestre. La télédétection {LiDAR} par analyse de retours d’onde complets permet, en plus de l’estimation de l’élévation de la surface, d’obtenir des données sur la densité et le pouvoir de diffusion de la lumière des éléments constituants les scènes observées. Ainsi, l’acquisition couplée de ces deux types de données permet un suivi plus précis de l’évolution des surfaces. Afin de comparer et d’exploiter les produits de ces deux méthodes d’observations, une phase de pré-traitements géométriques et radiométriques doit être appliquée aux images hyperspectrales et aux données {LiDAR} à retours d’onde complet. A l’issue de cette étape, deux applications exploitant le couplage hyperspectral/{LiDAR} ont été développée afin d’estimer la répartition de la végétation dunaire sur deux sites dunaires du littoral de l’île de Noirmoutier, Vendée, France. La première application a permis d’offrir une méthodologie de cartographie de la végétation dunaire de l’échelle de l’habitat végétal à celle de l’espèce, afin de discuter de la distribution des espèces végétales ainsi que d’évaluer l’impact de leur répartition sur l’évolution morphologique dunaire. Dans la seconde application, une procédure de classification des habitats de la dune régionale est construite, combinant les propriétés chimiques et de diffusion de la lumière des surfaces de la dune.},
	author = {Ba, Antoine},
	urldate = {2019-11-26},
	date = {2017-02-28},
	langid = {french}
}
Downloads: 0