L'écrit sur l'écran. Ordre du discours, ordre des livres et manières de lire. Chartier, R. Entreprises et histoire, n° 43(2):15–25, 2006. Publisher: ESKA
L'écrit sur l'écran. Ordre du discours, ordre des livres et manières de lire [link]Paper  abstract   bibtex   
\textlesstitre\textgreaterRésumé\textless/titre\textgreaterComment penser la lecture face à une offre textuelle que la technique électronique multiplie encore plus que l’invention de l’imprimerie ? Pour répondre à cette question, cet article distingue soigneusement entre les trois registres de mutations qui caractérisent la révolution du texte numérique. Les premières portent sur l’ordre des discours, les secondes sur l’ordre des raisons – ou des raisonnements, les troisièmes sur l’ordre des propriétés, si l’on entend propriété à la fois dans un sens juridique, celui de la propriété littéraire ou du copyright, et dans un sens textuel, celui des caractéristiques propres à chaque discours. Prenant appui sur la « sociologie des textes » telle que l’a définie D.F. McKenzie, cet article s’attache aux controverses qui opposent les éditeurs des revues scientifiques électroniques et les communautés savantes aux effets de la construction de bibliothèques numériques, et aux caractéristiques d’une nouvelle manière de lire, segmentée, fragmentée, discontinue.
@article{chartier_lecrit_2006,
	title = {L'écrit sur l'écran. {Ordre} du discours, ordre des livres et manières de lire},
	volume = {n° 43},
	issn = {1161-2770},
	url = {https://www.cairn.info/revue-entreprises-et-histoire-2006-2-page-15.htm?try_download=1},
	abstract = {{\textless}titre{\textgreater}Résumé{\textless}/titre{\textgreater}Comment penser la lecture face à une offre textuelle que la technique électronique multiplie encore plus que l’invention de l’imprimerie ? Pour répondre à cette question, cet article distingue soigneusement entre les trois registres de mutations qui caractérisent la révolution du texte numérique. Les premières portent sur l’ordre des discours, les secondes sur l’ordre des raisons – ou des raisonnements, les troisièmes sur l’ordre des propriétés, si l’on entend propriété à la fois dans un sens juridique, celui de la propriété littéraire ou du copyright, et dans un sens textuel, celui des caractéristiques propres à chaque discours. Prenant appui sur la « sociologie des textes » telle que l’a définie D.F. McKenzie, cet article s’attache aux controverses qui opposent les éditeurs des revues scientifiques électroniques et les communautés savantes aux effets de la construction de bibliothèques numériques, et aux caractéristiques d’une nouvelle manière de lire, segmentée, fragmentée, discontinue.},
	language = {fr},
	number = {2},
	urldate = {2020-04-16},
	journal = {Entreprises et histoire},
	author = {Chartier, Roger},
	year = {2006},
	note = {Publisher: ESKA},
	keywords = {Archive, bibliothèque et documentation},
	pages = {15--25},
	file = {Snapshot:/Users/agnestricoche/Zotero/storage/L8LMVABF/revue-entreprises-et-histoire-2006-2-page-15.html:text/html}
}
Downloads: 0