Further evaluation of alternative air-filtration systems for reducing the transmission of Porcine reproductive and respiratory syndrome virus by aerosol. Dee, S., A.; Deen, J.; Cano, J., P.; Batista, L.; and Pijoan, C.
Further evaluation of alternative air-filtration systems for reducing the transmission of Porcine reproductive and respiratory syndrome virus by aerosol [pdf]Paper  Further evaluation of alternative air-filtration systems for reducing the transmission of Porcine reproductive and respiratory syndrome virus by aerosol [link]Website  abstract   bibtex   
A b s t r a c t The purpose of this study was to compare 4 methods for the reduction of aerosol transmission of Porcine reproductive and respiratory syndrome virus (PRRSV): high-efficiency particulate air (HEPA) filtration, 2-low-cost filtration, bag filtration, and use of a filter tested against particles derived from dioctylphthalate (DOP). The HEPA-filtration system used a prefilter screen, a bag filter (Eurovent [EU] 8 rating), and a HEPA filter (EU13 rating). The low-cost-filtration system contained mosquito netting (prefilter), 2 fiberglass furnace filters, and 2 electrostatic furnace filters. Bag filtration involved the use of a filter rated EU8 and a minimum efficiency reporting value (MERV) of 14. The 95%-DOP, 0.3-m-filtration system involved a pleat-in-pleat V-bank disposable filter with a 95% efficiency rating for particles 0.3 m or greater in diameter and ratings of EU9 and MERV 15. No form of intervention was used in the control group. The experimental facilities consisted of 2 chambers connected by a 1.3-m-long duct containing the treatments. Recipient pigs, housed in chamber 2, were exposed to artificial aerosols created by a mechanically operated mister containing modified live PRRSV vaccine located in chamber 1. Aerosol transmission of PRRSV occurred in 0 of the 10 HEPA-filtration replicates, 2 of the 10 bag-filtration replicates, 4 of the 10 low-cost-filtration replicates, 0 of the 10 95%-DOP, 0.3-m-filtration replicates, and all 10 of the control replicates. Using a similar approach, we further evaluated the HEPA-and 95%-DOP, 0.3-m-filtration systems. Infection was not observed in any of the 76 HEPA-filtration replicates but was observed in 2 of the 76 95%-DOP, 0.3-m replicates and 42 of the 50 control replicates. Although the difference between the 95%-DOP, 0.3-m and control replicates was significant (P  0.0005), so was the level of failure of the 95%-DOP, 0.3-m system (P = 0.02). In conclusion, under the conditions of this study, some methods of air filtration were significantly better than others in reducing aerosol transmission of PRRSV, and HEPA filtration was the only system that completely prevented transmission. R é s u m é L'objectif de la présente étude était de comparer quatre méthodes de réduction de la transmission par aérosol du virus du syndrome respiratoire et reproducteur porcin (PRRSV) : une filtration à l'aide de filtre de haute efficacité (HEPA) constitué d'un grillage comme pré-filtre, d'un filtre à sac (cote Eurovent [EU] 8) et un filtre HEPA (cote EU13); un système peu dispendieux constitué d'une moustiquaire (pré-filtre), de deux filtres à fournaise en fibre de verre et de deux filtres électrostatiques à fournaise; une filtration à l'aide d'un sac impliquant l'utilisation d'un filtre coté EU8 et «minimum efficiency reporting value» (MERV) 14; une filtration à l'aide des filtres pli-sur-pli jetables avec une cote d'efficacité de 95 % pour les particules de dioctylphthalate (DOP) ayant un diamètre de 0,3 m ou plus et des cotes EU9 et MERV 15; et un groupe témoin (aucune intervention). Les installations expérimentales consistaient en deux chambres reliées par un tuyau de 1,3 m de long à l'intérieur duquel on installait les unités de filtration à tester. Les porcs receveurs, installés dans la pièce 2, furent exposés à des aérosols artificiels créés par un nébuliseur opéré mécaniquement contenant un vaccin à virus PRRSV vivant modifié et localisé dans la pièce 1. La transmission par aérosol du PRRSV ne s'est produite lors d'aucune des 10 réplications faites avec la filtration HEPA; elle s'est produite dans 2 des 10 réplications avec le sac à filtration, 4 des 10 réplications utilisant le système peu dispendieux, 0 des 10 réplications du système DOP 95 % à 0,3 m, et toutes les réplications témoins. En utilisant une approche similaire, nous avons étudié plus attentivement les systèmes HEPA et DOP 95 % à 0,3 m. L'infection n'a pas été notée lors d'aucune des réplications effectuées utilisant la filtration HEPA alors qu'elle s'est produite lors de 2 des 76 réplications avec la filtration DOP 95 % à 0,3 m et 42 des 50 réplications témoins. Bien que la différence entre la filtration par DOP 95 % à 0,3 m et le système témoin était significative (P  0,0005), il en était de même pour l'échec du système DOP 95 % à 0,3 m (P = 0,02). En conclusion, dans les conditions expérimentales de cette étude, certaines méthodes de filtration de l'air étaient significativement meilleures que d'autres à réduire la transmission par aérosol du PRRSV, et la filtration HEPA était la seule méthode empêchant complètement la transmission du virus.
@article{
 title = {Further evaluation of alternative air-filtration systems for reducing the transmission of Porcine reproductive and respiratory syndrome virus by aerosol},
 type = {article},
 websites = {http://europepmc.org/backend/ptpmcrender.fcgi?accid=PMC1477932&blobtype=pdf},
 id = {75f01605-3f2e-38fd-a6be-2fe6fa61faf3},
 created = {2017-04-05T09:35:07.743Z},
 accessed = {2017-04-05},
 file_attached = {true},
 profile_id = {f7328406-3e7e-3e37-9ea0-01d7cb781b09},
 group_id = {320402fd-cc06-3f0c-9edf-8180eedbcf74},
 last_modified = {2017-04-05T09:35:08.145Z},
 read = {false},
 starred = {false},
 authored = {false},
 confirmed = {false},
 hidden = {false},
 private_publication = {false},
 abstract = {A b s t r a c t The purpose of this study was to compare 4 methods for the reduction of aerosol transmission of Porcine reproductive and respiratory syndrome virus (PRRSV): high-efficiency particulate air (HEPA) filtration, 2-low-cost filtration, bag filtration, and use of a filter tested against particles derived from dioctylphthalate (DOP). The HEPA-filtration system used a prefilter screen, a bag filter (Eurovent [EU] 8 rating), and a HEPA filter (EU13 rating). The low-cost-filtration system contained mosquito netting (prefilter), 2 fiberglass furnace filters, and 2 electrostatic furnace filters. Bag filtration involved the use of a filter rated EU8 and a minimum efficiency reporting value (MERV) of 14. The 95%-DOP, 0.3-m-filtration system involved a pleat-in-pleat V-bank disposable filter with a 95% efficiency rating for particles 0.3 m or greater in diameter and ratings of EU9 and MERV 15. No form of intervention was used in the control group. The experimental facilities consisted of 2 chambers connected by a 1.3-m-long duct containing the treatments. Recipient pigs, housed in chamber 2, were exposed to artificial aerosols created by a mechanically operated mister containing modified live PRRSV vaccine located in chamber 1. Aerosol transmission of PRRSV occurred in 0 of the 10 HEPA-filtration replicates, 2 of the 10 bag-filtration replicates, 4 of the 10 low-cost-filtration replicates, 0 of the 10 95%-DOP, 0.3-m-filtration replicates, and all 10 of the control replicates. Using a similar approach, we further evaluated the HEPA-and 95%-DOP, 0.3-m-filtration systems. Infection was not observed in any of the 76 HEPA-filtration replicates but was observed in 2 of the 76 95%-DOP, 0.3-m replicates and 42 of the 50 control replicates. Although the difference between the 95%-DOP, 0.3-m and control replicates was significant (P  0.0005), so was the level of failure of the 95%-DOP, 0.3-m system (P = 0.02). In conclusion, under the conditions of this study, some methods of air filtration were significantly better than others in reducing aerosol transmission of PRRSV, and HEPA filtration was the only system that completely prevented transmission. R é s u m é L'objectif de la présente étude était de comparer quatre méthodes de réduction de la transmission par aérosol du virus du syndrome respiratoire et reproducteur porcin (PRRSV) : une filtration à l'aide de filtre de haute efficacité (HEPA) constitué d'un grillage comme pré-filtre, d'un filtre à sac (cote Eurovent [EU] 8) et un filtre HEPA (cote EU13); un système peu dispendieux constitué d'une moustiquaire (pré-filtre), de deux filtres à fournaise en fibre de verre et de deux filtres électrostatiques à fournaise; une filtration à l'aide d'un sac impliquant l'utilisation d'un filtre coté EU8 et «minimum efficiency reporting value» (MERV) 14; une filtration à l'aide des filtres pli-sur-pli jetables avec une cote d'efficacité de 95 % pour les particules de dioctylphthalate (DOP) ayant un diamètre de 0,3 m ou plus et des cotes EU9 et MERV 15; et un groupe témoin (aucune intervention). Les installations expérimentales consistaient en deux chambres reliées par un tuyau de 1,3 m de long à l'intérieur duquel on installait les unités de filtration à tester. Les porcs receveurs, installés dans la pièce 2, furent exposés à des aérosols artificiels créés par un nébuliseur opéré mécaniquement contenant un vaccin à virus PRRSV vivant modifié et localisé dans la pièce 1. La transmission par aérosol du PRRSV ne s'est produite lors d'aucune des 10 réplications faites avec la filtration HEPA; elle s'est produite dans 2 des 10 réplications avec le sac à filtration, 4 des 10 réplications utilisant le système peu dispendieux, 0 des 10 réplications du système DOP 95 % à 0,3 m, et toutes les réplications témoins. En utilisant une approche similaire, nous avons étudié plus attentivement les systèmes HEPA et DOP 95 % à 0,3 m. L'infection n'a pas été notée lors d'aucune des réplications effectuées utilisant la filtration HEPA alors qu'elle s'est produite lors de 2 des 76 réplications avec la filtration DOP 95 % à 0,3 m et 42 des 50 réplications témoins. Bien que la différence entre la filtration par DOP 95 % à 0,3 m et le système témoin était significative (P  0,0005), il en était de même pour l'échec du système DOP 95 % à 0,3 m (P = 0,02). En conclusion, dans les conditions expérimentales de cette étude, certaines méthodes de filtration de l'air étaient significativement meilleures que d'autres à réduire la transmission par aérosol du PRRSV, et la filtration HEPA était la seule méthode empêchant complètement la transmission du virus.},
 bibtype = {article},
 author = {Dee, Scott A and Deen, John and Cano, Jean Paul and Batista, Laura and Pijoan, Carlos}
}
Downloads: 0