Battle of the Somme: What the Audience Saw. Feldman, S. Canadian Journal of Film Studies, April, 2019.
Battle of the Somme: What the Audience Saw [link]Paper  doi  abstract   bibtex   
La Bataille de la Somme (The Battle of the Somme — Geoffrey Malins et John Benjamin — plus communément « JB » — McDowell, 1916) est un film produit par un comité, tourné par des caméramans envoyés au front pour recueillir diverses images, et monté de la manière la plus dépouillée possible par un monteur surnommé « le boucher » par les caméramans du milieu cinématographique. Le très vaste public de La Bataille de la Somme en a néanmoins fait le film documentaire le plus regardé à avoir été réalisé au cours de la Grande Guerre. Tourné aux premiers jours de la bataille de la Somme, il est sorti en salle alors que les combats, qui allaient durer quatre mois et demi, faisaient toujours rage. De l’avis de David Williams, il s’agissait là du « premier événement médiatique de l’histoire ». D’autres auteurs l’ont évoqué comme étant le premier documentaire. Que ces affirmations soient justes ou non, La Bataille de la Somme a donné naissance à un authentique public du documentaire, selon l’auteur. L’étude proposée n...
@article{feldman_battle_2019,
	title = {Battle of the {Somme}: {What} the {Audience} {Saw}},
	volume = {Online First},
	shorttitle = {Battle of the {Somme}},
	url = {https://www.utpjournals.press/doi/abs/10.3138/cjfs.27.2.2018-0015},
	doi = {10.3138/cjfs.27.2.2018-0015},
	abstract = {La Bataille de la Somme (The Battle of the Somme — Geoffrey Malins et John Benjamin — plus communément « JB » — McDowell, 1916) est un film produit par un comité, tourné par des caméramans envoyés au front pour recueillir diverses images, et monté de la manière la plus dépouillée possible par un monteur surnommé « le boucher » par les caméramans du milieu cinématographique. Le très vaste public de La Bataille de la Somme en a néanmoins fait le film documentaire le plus regardé à avoir été réalisé au cours de la Grande Guerre. Tourné aux premiers jours de la bataille de la Somme, il est sorti en salle alors que les combats, qui allaient durer quatre mois et demi, faisaient toujours rage. De l’avis de David Williams, il s’agissait là du « premier événement médiatique de l’histoire ». D’autres auteurs l’ont évoqué comme étant le premier documentaire. Que ces affirmations soient justes ou non, La Bataille de la Somme a donné naissance à un authentique public du documentaire, selon l’auteur. L’étude proposée n...},
	language = {en},
	urldate = {2019-04-30},
	journal = {Canadian Journal of Film Studies},
	author = {Feldman, Seth},
	month = apr,
	year = {2019},
	keywords = {🇬🇧🇺🇸English}
}
Downloads: 0