Journal d'un officier de Louis XIII sur le siège de Montauban (1621): Dans l'enfer de la "Seconde Rochelle". Harai, D. Harmattan, 2012.
abstract   bibtex   
Pendant les guerres civiles françaises des années 1620, deux grandes villes incarnaient, dans le Sud-Ouest du royaume, la résistance protestante armée face à la politique de reconquête catholique de Louis XIII. D'une part, La Rochelle, et, d'autre part, Montauban que les contemporains considéraient comme "une Seconde Rochelle", en raison de ses fortifications tout aussi imposantes que celles de la cité portuaire de la côte atlantique. Alors que de nombreux journaux concernant le fameux siège de La Rochelle (1627-1628) ont été édités aux XIXe et XXe siècles. il existe de grands textes relatifs au siège de Montauban (17 août-14 novembre 1621), seul échec notable de l'armée royale. qui n'ont pas encore été publiés. Tel est le cas du journal d'un officier anonyme de Louis XIII qui est présenté ici. Ecrit probablement par un catholique modéré et conservé au département des manuscrits de la Bibliothèque nationale de France (Ms.Fr. 3712), ce document permet de saisir l'enfer d'un siège de près de trois mois au cours duquel environ 14 000 soldats royaux moururent et près de 16 000 coups de canon furent tirés par l'artillerie de Louis XIII.
@book{ harai_journal_2012,
  title = {Journal d'un officier de {Louis} {XIII} sur le siège de {Montauban} (1621): {Dans} l'enfer de la "{Seconde} {Rochelle}"},
  isbn = {9782296991446},
  shorttitle = {Journal d'un officier de {Louis} {XIII} sur le siège de {Montauban} (1621)},
  abstract = {Pendant les guerres civiles françaises des années 1620, deux grandes villes incarnaient, dans le Sud-Ouest du royaume, la résistance protestante armée face à la politique de reconquête catholique de Louis XIII. D'une part, La Rochelle, et, d'autre part, Montauban que les contemporains considéraient comme "une Seconde Rochelle", en raison de ses fortifications tout aussi imposantes que celles de la cité portuaire de la côte atlantique. Alors que de nombreux journaux concernant le fameux siège de La Rochelle (1627-1628) ont été édités aux XIXe et XXe siècles. il existe de grands textes relatifs au siège de Montauban (17 août-14 novembre 1621), seul échec notable de l'armée royale. qui n'ont pas encore été publiés. Tel est le cas du journal d'un officier anonyme de Louis XIII qui est présenté ici. Ecrit probablement par un catholique modéré et conservé au département des manuscrits de la Bibliothèque nationale de France (Ms.Fr. 3712), ce document permet de saisir l'enfer d'un siège de près de trois mois au cours duquel environ 14 000 soldats royaux moururent et près de 16 000 coups de canon furent tirés par l'artillerie de Louis XIII.},
  language = {fr},
  publisher = {Harmattan},
  author = {Harai, Dénes},
  year = {2012}
}

Downloads: 0