La mobilisation des identités amazighes dans des projets de développement touristique. Dynamiques du branchement et de l’ancrage dans les montagnes marocaines. OIRY-VARACCA, M. Via, 2012.
La mobilisation des identités amazighes dans des projets de développement touristique. Dynamiques du branchement et de l’ancrage dans les montagnes marocaines [link]Paper  doi  abstract   bibtex   
Cet article examine les logiques, les enjeux et les effets de l’émergence d’une nouvelle offre touristique dans les montagnes marocaines, qui repose sur la mobilisation des identités amazighes. Il interroge la dynamique d’ancrage et de branchement qu’alimentent les stratégies identitaires mises en œuvre par les porteurs de projets. Ils recherchent en effet un ancrage à des territoires, en valorisant des pratiques et objets patrimoniaux qu’ils présentent comme emblématiques de ceux-ci. Dans le même temps, ils « se branchent » sur des imaginaires et des référents identitaires qui circulent à l’échelle mondiale et sur des réseaux d’acteurs susceptibles de soutenir leurs discours sur telle ou telle facette de l’identité amazighe. Différentes stratégies seront différenciées, selon les objets, les réseaux et les référents qu’elles mobilisent. La présente contribution s’intéresse à la façon dont ces stratégies travaillent les identités collectives et réinventent leurs liens aux territoires. Elle repose sur un travail de terrain mené dans le Haut Atlas occidental et dans l’Anti Atlas.
@article{oiry-varacca_mobilisation_2012,
	series = {Africa / {Middle} {East}},
	title = {La mobilisation des identités amazighes dans des projets de développement touristique. {Dynamiques} du branchement et de l’ancrage dans les montagnes marocaines},
	volume = {2},
	url = {https://doi.org/10.4000/viatourism.1074},
	doi = {10.4000/viatourism.1074},
	abstract = {Cet article examine les logiques, les enjeux et les effets de l’émergence d’une nouvelle offre touristique dans les montagnes marocaines, qui repose sur la mobilisation des identités amazighes. Il interroge la dynamique d’ancrage et de branchement qu’alimentent les stratégies identitaires mises en œuvre par les porteurs de projets. Ils recherchent en effet un ancrage à des territoires, en valorisant des pratiques et objets patrimoniaux qu’ils présentent comme emblématiques de ceux-ci. Dans le même temps, ils « se branchent » sur des imaginaires et des référents identitaires qui circulent à l’échelle mondiale et sur des réseaux d’acteurs susceptibles de soutenir leurs discours sur telle ou telle facette de l’identité amazighe. Différentes stratégies seront différenciées, selon les objets, les réseaux et les référents qu’elles mobilisent. La présente contribution s’intéresse à la façon dont ces stratégies travaillent les identités collectives et réinventent leurs liens aux territoires. Elle repose sur un travail de terrain mené dans le Haut Atlas occidental et dans l’Anti Atlas.},
	language = {fr},
	journal = {Via},
	author = {OIRY-VARACCA, Mari},
	year = {2012},
	keywords = {Language: French, Region: Africa / Middle East},
}

Downloads: 0