Pelagic distribution of lake trout ( Salvelinus namaycush ) in small Canadian Shield lakes with respect to temperature, dissolved oxygen, and light. Sellers, T., J., Parker, B., R., Schindler, D., W., & Tonn, W., M. Canadian Journal of Fisheries and Aquatic Sciences, 55(1):170-179, 1998.
Pelagic distribution of lake trout ( Salvelinus namaycush ) in small Canadian Shield lakes with respect to temperature, dissolved oxygen, and light [pdf]Paper  abstract   bibtex   
Abstract: The distribution of lake trout (Salvelinus namaycush) with respect to water temperature, dissolved oxygen, and light intensity was surveyed in three small Canadian Shield lakes at the Experimental Lakes Area, northwestern Ontario. Based on hydroacoustic and gillnet surveys, there was considerable variation among lakes in temperatures occupied by lake trout during the summer. During the day, lake trout were concentrated at 4-8°C in Lake 375, broadly distributed from 6 to 15°C in Lake 442, and concentrated in the epilimnion at 19°C in Lake 468. At night, lake trout in all lakes occupied epilimnetic waters at 19-20°C. Lake trout inhabited highly oxygenated water, with 75-90% of fish at >6 mg dissolved oxygen ·L-1 throughout the spring and summer in all three lakes. Light intensity did not affect lake trout distribution in Lake 468 but may have contributed to lake trout daytime descent into cool waters in Lakes 375 and 442. We suggest that previously assumed niche boundaries of lake trout do not adequately describe critical habitat for the species in small lakes, the same lakes that are likely most sensitive to erosion of such habitat. Résumé : Nous avons étudié la distribution du touladi (Salvelinus namaycush) en fonction de la température et de la teneur en oxygène dissous de l'eau et de l'intensité de la lumière dans trois petits lacs du Bouclier canadien situés dans la Région des Lacs Expérimentaux, dans le nord-ouest de l'Ontario. D'après les relevés hydroacoustiques et les captures au filet maillants, il y avait une variation considérable d'un lac à l'autre entre les zones de température occupées par le touladi au cours de l'été. Le jour, les touladis se concentraient dans la zone de 4-8°C dans le lac 375, ils étaient dispersés dans les zones de 6 à 15°C dans le lac 442 et ils se concentraient dans l'épilimnion, à 19°C, dans le lac 468. La nuit, les touladis occupaient les eaux de l'épilimnion, à 19-20°C, dans tous les lacs. Par ailleurs, nous avons constaté que le touladi fréquentait les eaux très oxygénées dans tous les lacs, car de 75 à 90% des poissons sont demeurés dans des eaux où la teneur en oxygène dissous était supérieure à 6 mg ·L-1 tout le printemps et tout l'été. L'intensité de la lumière n'a pas influé sur la distribution du touladi dans le lac 468, mais pourrait avoir contribué à la descente des touladis vers les couches d'eau plus froides, le jour, dans les lacs 375 et 442. Nous pensons que les limites de la niche qu'on a supposée au touladi jusqu'ici ne représentent pas véritablement l'habitat indispensable à cette espèce dans les petits lacs, ceux-là même où cet habitat est probablement le plus sensible.

Downloads: 0